GALLERIES

        Lagom is the new hygge? Here’s what you need to know for a better life!

        L’an dernier, le concept Danois « Hygge » se retrouvait dans tous les magazines lifestyle. Il s’agissait de se retrouver ensemble dans une maison décorée de bougies, de plaids moelleux, de chaussettes épaisses et de repas nourrissants. En un mot, il résumait à lui tout seul un mode farniente à adopter tout l’hiver! Le Hygge n’était donc pas exactement le mode de vie qui convient aux personnes ayant une multitude de choses à faire. Le Lagom a alors fait son apparition au début de l’automne dernier – ce terme suédois désigne un style de vie  qui encourage l’équilibre et la pleine conscience dans tout ce que vous faites. Lagom: l’art suédois de la vie équilibrée, une thérapie « feel good », surement le secret de bonheur et de productivité des pays nordiques. Au lieu d’une vie pleine d’extrêmes – comme travailler 60 heures par semaine et être complètement épuisé le week-end, le Lagom vous incite à un tout autre mode de vie: simple, respectueux de soi, de l’environnement, où l’on se satisfait de ce que l’on a tout en se réjouissant des plaisirs simples, de la stabilité …
         
        Mais comment vivre ainsi, alors que notre société valorise les extrêmes?

        Le Lagom est le nouvel hygge? Voici ce que vous devez savoir pour le mettre en pratique!

        1. Prenez des pauses régulières

        Il a été prouvé à maintes reprises que nos cerveaux n’étaient pas faits pour fonctionner pendant des heures. Nous produisons alors du travail de qualité médiocre, puis nous nous sentons malheureux, fatigués et inefficaces. Prendre une pause de cinq minutes pour chaque heure que vous passez à travailler – que vous soyez au bureau ou à la maison pour nettoyer la salle de bain – est une excellente façon de commencer à vivre la façon Lagom. Et même si cela peut être tentant, essayez de ne pas remplir chaque pause avec les médias sociaux. Au lieu de cela, parler à un collègue ou prenez quelques minutes pour vous recentrer sur vous-même.
        STOP the glorification of busy!

        2. Gardez votre liste de choses à faire réaliste

        Parce que notre culture apprécie un emploi du temps chargé, votre défaut est probablement de faire le plus de taches possibles, le plus rapidement possible. Au lieu de cela: Soyez réaliste. «Votre liste de choses à faire devrait être « ni trop, ni trop peu, juste ce qu’il faut » ». Ensuite, vous apprécierez tout ce que vous avez à faire au lieu de simplement le voir comme un autre obstacle. Si vous effectuez un travail de bureau, l’outils « Momentum » vous aidera a y voir plus clair dans les tâches à effectuer chaque jour! Si vous vous sentez coincé ou sans inspiration au travail, trouvez une inspiration créative plutôt que de regarder fixement votre ordinateur écran. « Un magazine, 5 minutes sur Pinterest peuvent suffire à vous fournir une pause dans les cycles mentaux qui peuvent parfois vous coincer « .

        3. S’aménager un espace « misyg »

        Je ne suis pas partisane de la décoration minimaliste, j’aime les décors soutenus et plutôt chargés, à contrario, le Lagom vous encourage à avoir un espace confortable mais non encombré et ce au bureau comme à la maison! Le minimalisme scandinave a toujours eu beaucoup de succès. Il suffit de feuilleter un magazine de déco ou de surfer sur les blogs de design pour s’en rendre compte. Est « mysig » tout ce qui est accueillant et épanouissant, à commencer par la maison, lieu privilégié pour se ressourcer. Un éclairage doux, relaxant, sera privilégié – exit le duo TV/canapé et place à de larges fauteuils accueillant autours d’une table basse pour discuter, lire, partager.

        4. Profitez de faire votre propre chose tout en passant du temps avec votre partenaire

        Si vous avez déjà passé un dimanche paresseux au lit en partageant le journal avec votre amoureux, vous avez déjà intégré le Lagom dans votre relation. Vous devez pouvoir prendre du temps à ne rien faire, sans parler, sans réfléchir, juste vous relaxer. La méditation, le yoga et le pilâtes font partie de ces activités à privilégier.

         

        5. Manger comme un Suédois

        La cuisine suédoise repose sur l’utilisation d’aliments non transformés, de produits frais et locaux. Adoptez votre garde manger à la région dans laquelle vous habitez et fuyez la malbouffe! Consommer locavore, faites des gâteaux maisons à deux ou quatre mains, il s’agit de se faire plaisir, sans se priver, mais en mangeant sain!

        6. Ne suivez que les gens sur Instagram que vous aimez vraiment

        Parfois, scroller son feed Instagram est exactement ce dont vous avez besoin pour vous ressourcer et vous sentir inspiré. D’autres fois, cela peut vous donner l’impression d’être irrité. Pourquoi? Cela pourrait dépendre des gens que vous suivez!  Ne remplissez votre flux que de comptes amusants, inspirants, ancrés ou qui vous font généralement du bien. En d’autres termes, ne suivez pas quelqu’un que vous n’aimez pas, juste pour voir ce qu’il fait.

        7. Comme pour le Hygge, dans le Lagom tout se résume à prendre soin de soi

        Ce n’est pas un secret que cette génération est plus occupée et plus stressée que jamais. Une partie de cela a à voir avec une plage horaire chargé. Le Lagom signifie alors, mettre la priorité sur ce qui vous importe le plus dans la vie de tous les jours et laisser aller le reste quand la situation l’exige. Quand il n’y a tout simplement pas assez d’heures dans une journée, laissez tomber, acceptez-le, prenez une soirée sur le canapé avec ceux que vous aimez, puis recommencez.

        8. Vivre mieux avec moins

        Mener une vie plus équilibrée, c’est avant tout vivre de façon plus durable. Avoir un bon karma Lagom passe donc par les règles écologiques de base : réduction de ses déchets, achats d’occasion, investir dans une garde robe durable, acheter moins mais mieux, économie d’eau et d’énergie, recyclage. Ainsi, on réapprend à faire quelque chose de ses dix doigts, par exemple en transformant une pile de vieux sweat-shirts en couverture patchwork.

        9. Se reconnecter avec la nature

        De plus en plus d’études mettent en garde contre le manque d’exposition aux espaces naturels, » rappelle Anna Brones, qui évoque un nouveau mal : le « trouble du déficit de nature. » Ce qui n’arrivera pas aux Suédois, qui passent leur vie dehors. Même après le bureau, ils filent marcher une bonne heure, au vert. Mais pas besoin de vivre à la campagne pour recharger son énergie mentale. Même faire un tour dans la ville, ou mieux, au square d’à côté, régénère. Et le week-end, filer contempler les couleurs automnales dans un coin de nature. Pour garder la pêche psychique, il parait que c’est mieux que n’importe quelle séance de fitness dans une salle sentant le renfermé.

        Vivre Lagom, c’est trouver le bonheur non pas dans les biens matériels ou dans la réussite sociale, mais en ayant une existence harmonieuse! Vous en pensez quoi? 🙂

         Source: Le nouvel art de la simplicité à la suédoise – Linnea Dunne
        PREV. ITEM NEXT ITEM
        BY:
        Marie-laure Daillut
        ×
        janvier 18, 2018

        READ COMMENTS -

        0 COMMENTS

        LEAVE A COMMENT

        Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.