GALLERIES

        9 Simple Steps To be Minimalist

        A l’heure des grands déballages de shopping sur Youtube, HAUL, j’avais envie d’évoquer avec vous une approche de vie qui est tout autre: le minimalisme!

        Je ne sais pas d’où cela me vient, j’ai grandie dans une famille qui serait plutôt « on garde au cas où », mais allez savoir pourquoi, petit à petit je suis devenue l’opposé – je ne comprends pas pourquoi s’encombrer de choses inutile à la maison, en déplacement j’aime voyager léger et puis je vais vous dire un secret, posséder moins vous facilite la vie!

        Pour moi le minimalisme n’est pas, de ne rien posséder ou de vivre dans un espace blanc immaculé, bien au contraire j’adore la couleur, les beaux objets, mais plutôt de savoir se séparer de l’inutile et surtout d’apprendre à acheter en pleine conscience! Car dépenser de l’argent pour des choses dont nous nous lasserons dans quelques semaines ou mois, c’est bien la notre première faute! (c’est pourquoi nous culpabilisons à l’idée de s’en séparer) – Il ne nous viendrait jamais à l’idée d’acheter sur un coup de tête une maison, une voiture, alors que ce soit pour la nourriture, la mode, la décoration, les cosmétiques, faites pareil en privilégiant la qualité plus que la quantité.

        Minimalism is not about having less, it’s about making room for more of what matters.

        9 Simple Steps To be Minimalist2Offrez vous ce qu’il y a de meilleur, ce qui vous correspond le plus, ce qui vous procure le plus de bonheur, du vrai plaisir, vous y serez toujours gagnant! Votre salle de bain sera désencombrer d’une multitude de produits inutiles (exit les dizaines de shampoings cheap du supermarché), votre garde robe sera légère et vous aurez plaisir à chérir tout ce dont elle regorge (de belles pièces bien coupées, doublées dans de beaux tissus qui vous mettront en valeur et vous saurez enfin avec quoi vous habiller!), votre home sweet home sera cosy et accueillant comme vous l’aviez toujours rêvé, (vous vous offrirez enfin le magnifique plaid teint et brodé à la main que vous aviez repéré l’été dernier dans le catalogue AM PM, plutôt qu’un chariot de mini choses chez le suédois…)  – Allez vers des dépenses plus saines pour apaiser votre esprit et vous sentir vraiment bien.

        Les grandes enseignes prennent plaisir à nous faire croire que nous sommes riches de tous ces achats compulsifs, or elles nous APPAUVRISSENT! Avez-vous réellement besoin d’un  ennième mug avec le motif à la mode pour votre cuisine? Pensez-vous que cette paire de bottines en cuir de vache qui rit, à 29,90€, sera aussi confortable et durable qu’une vraie paire de bottes en cuir soldées à moitié prix? Et que dire de ces sites qui proposent des copies au rabais de robes Free People, Antik Batik, Manoush et consœurs à 15$ … – On achète moins, mais mieux.

        En plus de l’argent vous gagnerez aussi du temps, du temps passé à ranger, trier, nettoyer, classer toutes ces choses qui encombrent votre maison. Je suis toujours interloqué de voir combien les gardes meubles ont le vent en poupe en ce moment en France! Leur utilité première, déménagement, long voyage à l’étranger, départ en maison de retraite, n’est plus du tout celle qui leur est attribuée! Par manque de place dans le garage de la maison, les gens y entassent à présent tout un tas de cochonnerie, qui souvent termineront leurs vies ici même et en plus ils paient pour ce stockage ??? Consternant …

        logo

        Comment s’y mettre?

        9 Simple Steps To be Minimalist3

        1.  On remet en question ses possessions : Pouvons-sous vivre sans ce truc, cette chose?
        2. Ensuite, on revend, donne, recycle ou jette tout ce qui ne nous sert plus, tout ce qui ne nous est plus utile.
        3. On remplace l’usé et l’inefficace par de la meilleure qualité, du durable, du beau!
        4. Le lâcher prise, un nouvel objet qui rentre dans la maison et c’est un ancien objet dont on se sépare.
        5. Vaincre le syndrome du « juste au cas où » nous pouvons par exemple avoir une boite avec des tissus, de la laine et autres fournitures de DIY pour plus tard, mais de là à ce que cela encombre un placard tout entier, sans jamais y mettre le nez, là c’est non!
        6. Certains manuels conseillent de ne posséder que 100 objets pour comprendre ce qui est vraiment utile. Je pense que c’est un peu radical.
        7. Remplir ses lectures de blogs, de livres et de films que l’on choisit de façon délibérée, parce qu’ils nous font vibrer, ou parce qu’ils nous font grandir.
        8. Remplir son temps d’activités que l’on choisit de façon délibérée, parce qu’elles sont utiles, ou parce qu’elles nous font plaisir.
        9. Remplir sa vie de gens que l’on choisit de façon délibérée, parce qu’on les aime, ou parce qu’ils nous apportent quelque chose. Et pas parce qu’ils se sont incrustés dans notre vie par la force du temps ou des choses.

        Les bénéfices

        Le mode de vie minimaliste à plusieurs avantages évidents: moins de rangement, de nettoyage, de stress, mais également des avantages plus profonds qui peuvent radicalement changer votre vie!

        Faire le vide, le grand rangement, permet de créer un nouvel espace où le sentiment de claustrophobie fait place à un espace de paix. On s’y sent mieux, on y respire mieux, on remplie alors cette pièce de nos vies au lieu de choses. En possédant moins de choses, on se sent plus libre! Libre d’avidité, de dette, d’obsession, de surmenage. Moins de shopping, égal plus de temps pour vous, pour eux! On se plaint toujours de ne pas avoir assez de temps, alors pourquoi vouloir passer absolument son samedi après midi à faire les boutiques au lieu de pratiquer la gym, le yoga, lire un bon livre, ou partir en excursion le temps du week-end? Toutes les choses dont vous n’arrivez pas à vous délester sont en fait des distractions, qui remplissent un vide. L’argent ne peut acheter le bonheur, mais il peut acheter le confort. Quand le confort initial est satisfait, voilà où notre obsession de l’argent devrait se terminer. Alors luttons et résistons à ces envies de consommation qui ne nous rendrons pas plus heureux. L’ensemble du mode de vie minimaliste favorise l’individualité et l’autonomie, cela vous rendra plus confiant dans votre quête du bonheur, un mode de vie plus satisfaisant, où vous aurez plus!

        Lorsque vous désencombrez votre vie, le bonheur vient naturellement parce que vous graviter vers les choses qui comptent le plus, le véritable essence de la vie.

        Cet enivrement c’est ça le minimaliste!

        Marielaure
         
        + plus de lecture sur le sujet, MamanMinimaliste.fr
         
         


        Pour le quotidien, 30-day Minimalisme Challenge

        Lancez-vous avec 1 défi par jour pendant 30 jours!

        30daychallenge

        Pour la maison, « The January Cure » d’Apartment Therapy!

        Ce calendrier et ses conseils vous aideront à y voir plus clair dans votre maison – pièce par pièce au fil des jours du mois que vous choisirez!

        Le planner est à télécharger ici!

        BANNER TOP COMMENTATORS

        PREV. ITEM NEXT ITEM
        BY:
        Marie-laure Daillut
        ×
        février 19, 2016

        READ COMMENTS -

        19 COMMENTS

        Bonjour Anne-Laure,
        Super article !
        Et je suis tellement d’accord avec tout ce que tu écris !
        C’est exactement ce vers quoi je tends depuis quelques temps : LES VRAIES CHOSES !
        Mon nouveau motto : Less is More !
        Merci pour tous ces supers articles toujours et bon week-end !

        Très bon article ! J’adore ta façon de voir les choses. Si tu souhaites nous en parler plus ou donner d’autres conseils, je suis preneuse (et je ne pense pas être la seule ^^).
        Xx
        Allie

        Ah j’oubliais je viens de craquer pour une superbe suspension en macramé rose pâle comme sur ta première photo dont je rêvais depuis longtemps! Une jolie plante verte retombante acheté hier et op c’est parfait!

        Je suis bien d’accord avec cette façon de voir les choses!
        Ici aussi on essaie de limiter les objets inutiles. Lors de notre déménagement on en a donner beaucoup, jeter un peu, recycler d’autre. Cela fait 3 mois que nous sommes dans ce nouvel appartement et j’ai l’impression qu’il y a déjà du tri à faire!!!
        Au maximum nous essayons d’acheter d’occasion pour limiter notre impact, en ce moment nous recherchons un vieux buffet bas et une yaourtière 😉
        J’avoue que pour certaines choses comme les DIY ou les vêtements j’ai souvent tendance à garder en me disant « on ne sait jamais » lol

        Super interessant ! Nous déménageons dans 1 mois et je sais déjà que je vais faire un énorme tri, même si je n’ai pas accumulé des milliards de choses depuis mon dernier déménagement. Nous aménageons dans une grande maison, au milieu des bois, et j’ai plus envie de passer mon temps au potager, à jardiner avec ma fille, à chiller avec un bon bouquin, faire du yoga ou aller marcher qu’à faire la poussière sur des objets dont nous ne faisons même plus attention. Qui dit grande maison ne dit pas plus de bazar ! Absolument TOUT va être passé un revue ! 🙂

        Cet article me parle vachement et c’est un process que j’ai commencé à faire il n’y a pas si longtemps. Même si je subis quelques « craquages » impulsifs, je dois dire que je m’en sors pas trop mal. Ce qui m’a fait comprendre tout ça, c’est l’arrivée de ma fille et le retour aux sources, à l’essentiel, à la nature.
        Contrairement à ce que j’aurais pu penser, c’est elle qui me met les pieds sur terre et j’ai envie du minimum pour elle, pour qu’elle évolue en pleine conscience, pas comme j’ai pu l’être un temps.
        Le wtf que j’ai pu constater avec son arrivée est le nombre de déchets (couches, cotons, etc.) que je peux jeter par jour. Donc le défi que je suis en train de mettre en place chez moi : le 0 déchets !

        c’est une démarche que j’ai commencée, malheureusement, je manque cruellement de temps pour avancer aussi vite que je le voudrais (le tri, ça prend du temps ou faire les annonces pour vendre le Boncoin), mais je ne désespère pas d’y arriver ^^

        Je souris car je dois freiner ma maman qui est une « au cas où » qui m’innonderai à la moindre occasion de bidules depuis que mon fils est né. Je me reconnais dans ton billet, je n’aime pas « posséder » ou « avoir ». Dans mon home sweet home, une plante a + de valeur qu’un bijou. Tout ou presque a une histoire et une place. Le reste, je revends ou je donne. Je viens de télécharger ton challenge, certains points me parlent particulièrement. Xx

        j’aime beaucoup ton approche de la vie – ici il n’y a pas de déballage modesque, de billet look chaque jour, de surconsommation, si seulement les autres pouvaient prendre exemple sur toi! …

        Merci pour ces précieux conseils ! Je me suis moi aussi tournée au fil du temps vers ce mode de consommation et de vie tout simplement. Je suis en accord avec moi même néanmoins il est parfois difficile de discuter avec des personnes qui voient les choses différemment. Je m’explique, pour les cadeaux de Noël, anniversaire par exemple, comment faire comprendre à sa famille ou ses amis que nous ne souhaitons pas un autre service à café (le huitième offert!) ou le dernier ustensile cuisine à la mode, ou le jouet en plastique pour l’enfant ? Difficile sans faire de la peine ou passer pour une pénible. J’ai parfois l’impression de passer pour une extra-terrestre … !

        A lire également le livre de ne jonhson sur son style de vie minimaliste et zéro déchet

        merci ML pour tes conseils, je vais les appliquer d’ici peu dans ma vie autant les objets que pour mes relations! Je me souviens d’ailleurs d’un de tes articles sur les personnes toxiques, il faut que je le retrouve absolument! 🙂
        Bon week-end à ta petite famille et toi!

        J’aime beaucoup ce principe d’épuration ! C’est vraiment très inspirant
        Merci Marie-Laure

        j’adore ton »30 days minimalism challenge », je vais tenté!
        xo, saab

        Ah oui et dernier truc
        concernant le défi et… ma façon de faire
        un problème étant que chez moi c’est tout ou rien
        si je pars dans du rangement/tri je vais vouloir TOUT RANGER d’un coup ce qui en soit est aussi une perte de temps
        ça marche pour le follow unfollow faire des listes etc je vais par exemple vouloir partir dans un grand nettoyage de mes « amis » facebook, ou trier tout instagram ce qui me mangerait bien 2 heures de ma journée et serait super lassant
        je vais avoir tendance à aller dans l’irreprochable et la perfection au niveau de ma sélectivité
        et si ça me paraît insurmontable ou consommer trop de temps par rapport à l’apport ou simplement que je préfère procrastiner
        je laisse tomber

        Salut Laura 🙂
        Je me permets juste de te donner un petit truc que j’applique depuis le début de l’année. C’est un exemple, mais c’est pour illustrer le « travail au long court ». Ma boîte e-mail se remplit constamment de newsletter et autres spams dus à des inscriptions sur des sites, des reducs, etc. Plutôt que de faire un gros nettoyage, ou de juste transférer dans ma poubelle, je prend 5 minutes tous les jours pour le désinscrire de celles que je reçois dans la journée! Et ca y est, je suis arrivée au bout de celles qui ne m’intéressent pas 😉

        MERCI !
        Hier j’étais partie dans un énième vide de mon dressing
        je suis lassée tous les jours de voir dans ma petite chambre d’étudiante les choses s’entasser
        sachant qu’il y a d’autres choses qui s’entassent et vont surement périr dans ma vrai chambre chez mes parents.
        C’est horrible cette frustration et j’ai l’impression de ne pas pouvoir réfléchir
        ce qui encombre mon chez moi, mon temps, mon ordi aussi avec un tas de favoris que je stocke et ne ré ouvrirait jamais etc… c’est comme si ça encombrait dans ma tête (déjà que c’est déjà bien encombré!)
        Maintenant comme toujours hier j’ai réussi à me séparer de rien avec des au cas ou
        et des au cas où bien sur frustrants vu qu’ils remplissent un placard et cela ne m’empêche pas de me sentir mal à chaque fois que je dois m’habiller/me maquiller le matin car rien ne me plait
        de me racheter des médicaments à chaque fois qu je suis malade alors que j’ai une trousse pleine de au cas ou
        à côté de ça j’ai l’impression que mes deux « control freak » internes se combattent
        celui du « au cas où » qui veut tout garder pour garder le contrôle, et celui du « jette tout » car rien ne plait plus à « miss parfaite » qui ne veut pas s’encombrer d’inutilité où de choses « imparfaites » plus dans les temps et dont je n’ai plus envie effectivement j’ai l’impression d’être capricieuse parfois quand je fais ça alors qu’il s’agit juste d’être sélective
        voilà voilà.. je ne laisse (presque) jamais de commentaire sur les blogs car… car.. (je ne vais pas partir dans un autre roman)
        et voilà que je laisse un roman maintenant
        pas fini d’ailleurs
        car je viens de penser à une anecdote de quand j’étais en Australie avec une amie suédoise
        je vais essayer de la rentranscrire
        Nous marchions sur une plage australiennne, complètement naturelles sans maquillage et avec une robe portée pour la millième fois (vivions dans un van depuis 2 semaines)
        nous avions notre sac à dos, dedans : téléphone portable, passeport, un maillot de bain de rechange un baume à lèvre et de la crème solaire
        elle me regarde et me dit :
        tu vois j’ai une chambre chez mes parents en Suède, mais je vis dans un appartement pour mes études, il y a une partie de moi qui est restée chez mes parents, et j’ai pris le plus important pour m’installer dans mon appartement étudiant
        quand j’ai appris que j’allais vivre à Melbourne pendant 4 mois, j’ai pris le plus important de mon appartement étudiant pour partir à Melbourne
        de Melbourne, nous avons décidée toutes les deux de partir sur la route,
        aujourd’hui j’ai encore pris le plus important (12kg) pour le van et laissé une partie de mes affaires à Melbourne dans la coloc sans franchement avoir l’impression de manquer de quelque chose
        et là, on était sur la plage, simplement avec ce sac à dos, le reste était resté dans le van
        et on a sourit en se disant que vraiment le plus important était là
        que le reste ne nous manquait pas DU TOUT
        la manière dont elle l’avait raconté était bien plus drôle et touchante
        après, j’avoue que toutes les deux nous avions parfois hâte de rentrer à la maison retrouver notre shoesing mais d’un côté même dans les 30 paires de chaussures, seulement 2 nous « manquaient » vraiment.
        BREF
        Merci pour l’article
        tout ça pour dire
        IL TOMBE A PIC
        et j’aime beaucoup que cela ne s’arrête pas aux objets, mais aussi aux activité, et à notre entourage, à ce à quoi on accorde notre temps notre énergie nos pensées….
        Laura

        Oh mais ouiiii!!
        Pareil pour moi! venant d’une famille de « garder au cas où », je recycle et donne beaucoup de nos affaires cumulées depuis 15 ans… ça a du bon les déménagements 😉
        Et même les enfants s’y sont mis! ils ont fait un méga tri de leurs jouets et n’ont gardé que ceux avec lesquels ils jouent vraiment (et heureusement pour moi, ce sont les plus beaux ^_^, ceux en bois où vintages).
        Je vais m’imprimer quand même ce calendrier / challenge 😉
        MErci!

        Super article Marie-Laure, et je suis absolument d’accord avec toi.
        Je suis toujours un peu mal a l’aise devant toutes les blogueuses qui parlent de mieux consommer mais qui postent des nouveaux looks, de nouveaux objets tous les deux jours. Certains viennent de partenariats, certes, mais je pense qu’il y a aussi pas mal d’achats « pour montrer ». C’est dommage..
        J’ai demenage de nombreuses fois, et notre arrivee a Londres, l’obligation de se mettre en colocation dans un premier temps, de partager l’espace avec un autre couple, de n’avoir qu’une chambre a soi, et devoir partager une armoire et une commode a deux m’a ouvert les yeux! Je ne resiste pas toujours a des achats « inutiles », mais en tout cas, j’y repense a deux fois avant d’acheter… je n’ai pas envie de devoir louer un ferry pour ramener tout plein de choses inutiles en France a notre retour 😉
        Bref, merci pour l’article, et le challenge est carrement interessant!
        Bises

        LEAVE A COMMENT

        Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.